brochure Recevez notre brochure par mail
[contact-form-7 id="211" title="Brochure"]
[contact-form-7 id="197" title="Newsletter"]
[contact-form-7 id="85" title="Formulaire de contact"]
lundi 14 juin 2021

lundi 14 juin 2021

L’enjeu du niveau 4 de l’autonomie est la précision du couple localisation / mapping.

En terme de mapping, Nvidia a annoncé l’acquisition d’une start up intéressante sur le secteur, deepmap (fondée par d’anciens, d’Apple, Baidu et Google, excusez du peu) :

https://www.usine-digitale.fr/article/nvidia-se-renforce-dans-le-vehicule-autonome-avec-deepmap-le-specialiste-de-la-cartographie-hd.N1103254
https://techcrunch.com/2021/06/10/nvidia-acquires-hi-def-mapping-startup-deepmap-to-bolster-av-technology/

https://gizmodo.com/nvidia-looks-to-boost-its-smart-car-tech-with-acquisiti-1847079454

Au rayon localisation, Huawei qui pousse fort dans l’univers de la mobilité autonome prend une option 4D avec une nouvelle génération de radars à ondes millimétriques : https://coinyuppie.com/millimeter-wave-radar-sword-refers-to-autonomous-driving-mainland-huawei-launched-4d-imaging-will-be-the-optimal-solution/ Dans cet article, on peut noter que l’enjeu est à la fois technologique et économique. Sur ce dernier point, on peut noter que la question de la gestion de la production de masse des véhicules autonomes commence à devenir une préoccupation pour de nombreux acteurs…

D’ailleurs quand on parle production de masse et navettes autonomes, c’est une annonce importante qui a été faite en fin de semaine avec une coproduction d’une navette autonome entre la société Finnish Sensible 4 (https://sensible4.fi/) et le chinois Dongfeng (http://fr.dongfeng-global.com/).

L’activité du véhicule autonome, démarrée avec le lancement un brin moqué d’une navette autonome avec l’enseigne Muji (https://www.muji.com/muji-gacha/), la société a rapidement trouvé des cas d’usages qui ont fait progressé leur solution (je pense notamment à la neige, sujet que nous suivons particulièrement) et avec des opérateurs comme Holo (https://www.letsholo.com/ski-pilot), et a pu trouver ses marques sur le marché nordique. Dans le même temps, nous avons précisé à plusieurs reprises que la vision européenne de la mobilité autonome centrée sur la navette autonome n’allait pas tarder à être validée comme la bonne avec la fin de la course au niveau 5 de l’autonomie (Excellent article d’Alex Roy sur le blog d’Argo.ai sur le sujet : https://groundtruthautonomy.com/why-l5-autonomous-vehicles-make-no-sense/)… Ce n’est donc pas une surprise de voir un géant Chinois de la mobilité proposer un deal à un fournir de solutions de mobilité autonome spécialisé dans le shuttle… Et vous savez quoi ? Cela va faire mal…

https://sensible4.fi/2021/06/09/autonomous-mass-produced-shuttle-buses-to-the-european-market/

Il ne faut pas s’y tromper… Le véhicule vise à attaquer en priorité le marché européen qui montre des signes d’accélération avec le projet initié en Allemagne sous l’impulsion de VALEO et qui ferait presque passer notre marché domestique pour un nain…

https://navya.tech/fr/navya-accelere-son-developpement-en-allemagne-dans-le-cadre-du-projet-smo-avec-valeo/

https://www.infranken.de/lk/hof/hof-erste-autonome-busse-fuer-alle-buerger-eingefuehrt-art-5220169
https://www.br.de/nachrichten/bayern/selbstfahrende-shuttle-busse-hitze-panne-nach-erstem-tag,Sa0rToA

14/06/2021 - Par: Benjamin Beaudet