brochure Recevez notre brochure par mail

Exploitation

Exploitation

La mise en exploitation des navettes autonomes comprend un volet humain et matériel.

La navette autonome est un véhicule de transport collectif puisqu’il peut embarquer jusqu’à 15 personnes. Dans le cadre des expérimentations menées actuellement, le législateur rappelle que dans le cadre du transport collectif de voyageurs, un opérateur accrédité doit être à bord. En l’occurrence, en France, le seul permis permettant d’assurer des missions de transport collectif est un permis D.

Le permis D autorise la conduite des véhicules affectés au transport de personnes comportant plus de 8 places assises outre l’opérateur. Son obtention est soumise à des conditions notamment d’âge, de catégorie de permis déjà obtenue, de contrôle médical, de formation et de réussite à un examen. Dans le cadre de la navette autonome, nos opérateurs sont accrédités et formés à la particularité du véhicule et à son exploitation. L’opérateur a pour mission principale : l’information des passagers, la reprise manuelle du véhicule et en cas d’incidents la mise en sécurité des passagers et des autres usagers de la route.

Concernant le volet matériel, outre le matériel roulant, l’exploitation d’une navette autonome nécessite la mise en place d’une base pour à minima assurer le rechargement de ce véhicule 100% électrique. Ces bases de vie peuvent aussi permettre la maintenance quotidienne du véhicule pour assurer confort et propreté. Nous travaillons sur plusieurs approches pour intégrer ces bases aux infrastructures existantes ou leur donner un caractère innovant.

09/08/2018 - Par: berto Navette Autonome