brochure Recevez notre brochure par mail

        VIGIE Réseaux de Mobilité Autonome semaine 11

        VIGIE Réseaux de Mobilité Autonome semaine 11

        Nous avions pensé faire de cette vigie une synthèse du salon Autonomy qui a eu lieu la semaine dernière sur Paris… Alors, impression mitigée car en dehors de l’actualité que nous avons porté avec la MACIF et celle annoncée par Navya, l’événement a été globalement décevant sur le thème de la mobilité automatisée.

        Dans les faits, la 1ère mondiale réalisée par Navya était un événement en soit et c’est avec satisfaction que nous avons pu assister à cette démonstration qui ouvre des opportunités à court et moyen terme.

        A court terme, cette solution peut challenger l’organisation du flux d’informations actuellement en place dans les expérimentations qui restent très asynchrones.

        A moyen terme, forcément c’est un grand pas vers la mise en réseaux de navettes automatisées de niveau 4.

        https://www.businesswire.com/news/home/20220320005026/fr

        La supervision déportée est une clef mais dans le même temps tous les experts rencontrés ont souligné que les avancées les plus urgentes étaient autour de la safety. Un article qui résume bien la safety :

        https://hai.stanford.edu/news/how-ai-making-autonomous-vehicles-safer

        Plusieurs discussions avec des experts et les services de l’Etat ont par ailleurs beaucoup tournées sur la question de l’homologation à venir des systèmes et des référentiels associés.

        Un article sur ce point : https://pandaily.com/white-rhino-passes-key-international-standards-test-for-l4-autonomous-driving/

        In fine, sur le marché de la Robot Livraison, on constate que si la régulation de circulation est moins aboutie que pour la mobilité des personnes, il existe plus de solutions sur le marché. Un acteur de plus en Europe sur un déploiement au réel : https://www.therobotreport.com/teraki-and-foodora-to-bring-autonomous-deliveries-to-stockholm/

        Et dans les pays du nord, on commence à avoir quelques éléments sur l’acceptabilité de ces robots : https://www.lmad.eu/news/helsinki-residents-autonomous-parcel-delivery-survey-results/

        En Asie, un nouveau challenger pour Nuro en Chine : https://techcrunch.com/2022/03/19/whale-dynamics-autonomous-delivery-2-5-million et FEDEX installe aussi des expérimentations sur ce marché via le Japon dont on sait déjà comme pour les navettes automatisées que l’appétence est forte : https://newsroom.fedex.com/newsroom/the-future-of-logistics-arrives-in-asia-autonomous-delivery-device-roxo-the-fedex-sameday-bot-lands-in-japan/

        S’agissant de la présentation du rapport 2021/2022 de la communauté d’intérêt du véhicule autonome de Movin’On Lab piloté par la MACIF, bien nommé : véhicule autonome à la rencontre des territoires, il a traité un angle mort de toutes les études précédemment menées et pourtant essentiel pour nos déploiements : l’acceptabilité des élus.

        https://presse.macif.fr/actualites/etude-inedite-les-elus-locaux-sont-ils-prets-a-deployer-la-mobilite-autonome-07c2-821df.html

        https://www.usine-digitale.fr/editorial/autonomy-l-information-des-elus-une-necessite-pour-favoriser-l-emergence-des-mobilites-autonomes.N1794162

        https://www.tom.travel/2022/03/17/lautomatisation-des-transports-nest-plus-reservee-qua-la-ville/

        Bonne semaine.

        21/03/2022 - Par: Benjamin Beaudet