brochure Recevez notre brochure par mail

        VIGIE Réseaux de Mobilité Autonome semaine 7

        VIGIE Réseaux de Mobilité Autonome semaine 7

        L’exercice délicat d’une vigie impose d’avoir une matière régulière et il faut bien l’avouer parfois si nous en avons manqué, là, nous sommes servis… Une vigie pour occuper vos vacances ?

        Pour débuter, attachons-nous à l’actualité de la navette automatisée qui rebondie après une actualité mitigée en début d’année. Un 1er article rebondit sur une projection du BCG avec 4 millions de navettes automatisées en circulation en 2035.

        https://intelligence-artificielle.com/europe-longueur-d-avance-navettes-autonomes/

        Cette actualité qui confirme le leadership européen trouve un écho US avec un spécialiste du véhicule autonome récemment installé en France : https://sifted.eu/articles/europe-autonomous-shuttles/

        L’article est complet et si il est réservé aux abonnés dans un souci du respect du travail de la presse, nous communiquons les points saillants :

        • « Autonomous electric shuttles have long been the underdogs of self-driving vehicles, quietly moving people around airports or small towns while autonomous personal vehicles grabbed the headlines.

        But as the hype around self-driving cars fades these modest people movers are emerging as the most promising application of robotic transportation in the near future. »

        • “How European shuttles pulled ahead

        Early on, many European companies identified shuttles as a more practical market than passenger cars and aimed for a more pragmatic Level 4 autonomy (no human is on hand to intervene but the travel routes are still somewhat limited) rather than the more ambitious full Level 5 autonomy, that can operate in any conditions.

        These strategies play to other European advantages, such as a more central role for public transportation, more aggressive emissions reduction goals, clearer regulatory roadmaps and in some cases state subsidies.”

        • “In addition, vehicle makers in the U.S. face a patchwork of regulations across each state. California is the most advanced in terms of regulations for autonomous vehicle testing, but actually deploying them outside of private spaces can still prove tricky.

        By contrast, France and Germany have both adopted regulations to allow Level 4 autonomous vehicles to be deployed. While vehicle makers are hoping more EU members will follow suit, and would like to see more uniform EU rules, in general, they see nations such as the UK, Nordics and Estonia as being extremely supportive at the state level.”

        • “While US companies may have promising technologies and some big bank accounts, the real battle for autonomous shuttle supremacy at the moment is between two French companies: Navya and EasyMile.”

        Sur le dernier point, force est de constater qu’INTEL rejoint la partie avec l’annonce d’un projet tri-parties entre l’opérateur de navettes automatisées Beep, le constructeur de véhicules Benteler EV Systems (https://www.benteler.com/en/products-services/ev-systems/)  et le développeur de solutions automatisées issu du monde de l’ADAS appartenant à Intel : Mobileye.

        https://www.intel.com/content/www/us/en/newsroom/news/autonomous-movers-set-for-us-launch-in-2024.html

        https://www.usine-digitale.fr/article/mobileye-s-allie-a-benteler-et-beep-pour-mettre-des-navettes-autonomes-sur-les-routes-americaines-en-2024.N1784732

        Sur le papier, cela ressemble à l’association entre REE et Navya (l’opérateur en moins) mais la présence de Beep est logique pour obtenir les autorisations de circulation aux US. Le timing est toutefois lointain : 2024 et la compétition sera déjà très engagée d’autant que Cruise accélère sur ce type de module en demandant l’homologation de son véhicule Origin sans volant :

        https://www.getcruise.com/news/seeking-nhtsa-review-of-the-origin

        Pour revenir à l’Europe, l’article de Chris O’Brien insiste sur le rôle des pouvoirs publics et cette semaine sous l’impulsion de la France a eu lieu une réunion de haut niveau sur la conduite autonome et connectée à laquelle nous avons eu le privilège de participer :

        https://presidence-francaise.consilium.europa.eu/fr/evenements/reunion-de-haut-niveau-sur-la-conduite-autonome-et-connectee/

        Nous rédigeons une note de synthèse sur notre perception des échanges mais nous retenons la position exprimée par la France au travers du ministre des transports Jean-Baptiste Djebbari : https://www.ecologie.gouv.fr/conference-europeenne-sur-conduite-connectee-et-automatisee-du-16-et-17-fevrier-2022-lunion

        « La mobilité automatisée et connectée, ce n’est pas moins d’emplois, c’est plus de services pour les usagers et pour les territoires. Là où vous n’aviez pas de bus ou un bus par heure, nous pourrons faire circuler 10 navettes autonomes supervisées à distance par un télé-pilote. Ces navettes viendront vous chercher au pas de votre porte, et pourront vous déposer dans votre gare la plus proche par exemple. C’est un enjeu de désenclavement des territoires, et c’est aussi un enjeu de souveraineté technologique européenne. »

        Et si il a été beaucoup question de réglementation durant les échanges, on a beaucoup parlé d’acceptabilité.

        Sur ce thème, la MACIF et VEDECOM ont publié leur deuxième édition du baromètre d’acceptabilité du véhicule automatisé par les français (https://nextmove.fr/actualites/2e-edition-du-barometre-vehicule-autonome-vedecom-macif/). Cette deuxième édition confirme une évolution à la hausse des différentes perceptions des français dans la connaissance ou la vision future d’un usage. Forcément dans nos réflexions, nous ne pouvons que nous réjouir des perceptions associées aux territoires peu denses.

        En complément de cette riche actualité quelques articles qui ont suscité notre intérêt :

        Baïdu s’est appuyée sur les Jeux Olympiques pour valoriser son approche des Réseaux de Mobilité Automatisée : https://www.ttnews.com/articles/baidus-self-driving-vehicles-take-turn-olympics-showcase

        Un bon article sur les secteurs qui influencent nos travaux :

        https://www.latribuneauto.com/reportages/conduite-autonome/12787-les-vehicules-autonomes-ont-beaucoup-a-apprendre-de-lindustrie-aeronautique

        Cruise étend son dispositif de livraison avec Walmart :

        https://techcrunch.com/2022/02/18/gms-self-driving-car-unit-cruise-walmart-pilot/

        Bonne semaine.

        21/02/2022 - Par: Benjamin Beaudet